D’où vient le goût si particulier du Champagne ?

Je vous parle ici de ce goût qualifié de « Brioché », « Beurré », « Toasté »…Cette complexité qui signe la qualité d’un grand Champagne, provient de ce que le vigneron appelle « pose sur latte ». Une fois la deuxième fermentation faite, en bouteille, celles-ci sont déposées sur « latte » où elles vont restées pour un temps minimum de 15 mois pour un BSA (Brut sans année) jusqu’à plusieurs années pour les Champagne prestigieux. 3 ans minimum pour un millésimé.

Au delà de 7 mois les levures s’autolysent (leur parois cellulaire se coupe) et apportent ces arômes et cette complexité au Champagne. Plus longue est la pose sur latte, plus intense seront ces arômes. D’autres étapes peuvent être faites comme la Fermentation Malo lactique et l’élevage en fût des vins de réserve. Toutes ces options apportent du gras et de la complexité à vos arômes de Champagne. C’est en partie ce qui va distinguer un champagne d’un autre.

Pour simplifier un champagne zéro dosage, avec un temps de latte court (15 mois) sera plus léger et parfait un apéritif, quand un Champagne millésimé (3 ans de latte) sera beaucoup plus complexe et plus adapté à l’accompagnement d’un repas.




Stéphanie Hennion

Directrice Déjeunons Sur l'Herbe-seule Ecole de vin certifiée WSET dans les Hauts de France
WSET Nominated Educator en vin et spiritueux
Juge au Grand cercle des vins de Bordeaux